Séjours de repos

Pour pouvoir profiter d’un séjour de repos, vous devez satisfaire à une de ces conditions :

  1. vous avez eu une affection avec hospitalisation ;
  2. vous avez eu une affection à cause de laquelle vous avez dû arrêter vos activités normales durant au moins 30 jours ;
  3. vous avez eu une rechute après une affection pour laquelle votre mutualité vous a déjà autorisé un séjour de convalescence ;
  4. vous prenez en charge les soins d’une personne domiciliée à la même adresse et pour laquelle votre mutualité a autorisé un séjour de convalescence.

Vous devez également satisfaire à ces conditions pour un séjour de repos :

  1. vous n’êtes pas contagieux(se) ;
  2. vous êtes capable de vous déplacer et de faire votre toilette sans l’aide de quelqu’un d’autre ;
  3. votre état de santé ne nécessite pas de soins ou de pansements constants. Des soins occasionnels par un infirmier ou par un physiothérapeute sont possibles ;
  4. vous ne souffrez pas d’une affection cardiaque en décompensation ;
  5. vous ne présentez aucun signe d’une maladie relevant de la psychiatrie ou de la toxicomanie qui peut être dérangeant ou dangereux pour votre entourage.